Site en cours de mise à jour. Merci de votre patience !

Le groupe visible/invisible de la focale traduction/représentations et l’atelier féminisme et terrain du laboratoire Passages ont l’honneur d’accueillir le 28 novembre à 14h, en salle des stages de la Maison des Suds, Marianne Blidon, géographe et maître de conférences à l’Institut de démographie de l’Université de Paris, pour une intervention intitulée Régimes de visibilité. Corps & savoirs à l’épreuve.

Dans le sillage d’une géographie féministe, son intervention s’attachera à questionner les régimes de visibilité contraints et les subjectivations des minorités sexuelles, ainsi que l’invisibilisation du sexisme dans l’espace académique dans les contextes avant et après le mouvement #Metoo. Sur la base d’un double ancrage empirique, au croisement de ses enquêtes sur les sexualités et le genre ainsi que sa propre expérience d’enseignante chercheure, elle présentera une réflexion sur la manière dont les notions de visible et d’invisible permettent de décrire et d’analyser les rapports de pouvoir qui traversent les corps et les savoirs. Plus précisément, elle s’attachera à rendre compte à la fois des ressorts de l’invisibilité vécue comme une épreuve et des modes de résistance mobilisés pour y faire face dans des mouvements que d’aucuns définissent comme des luttes pour la visibilité.