Rechercher




Accueil > Recherche > Géocinéma > Géocinéma 2010

Géocinéma 2010 : L’enfermement

mis à jour le 1er avril 2016

Des hôpitaux psychiatriques, aux prisons, en passant par les centres de rétention, l’enfermement est au cœur de l’actualité. Il se manifeste par la multiplication des murs, des clôtures, des frontières de toute sorte. Mais l’enfermement, ce n’est pas seulement une affaire d’architecture ou de paysage, c’est aussi une expérience, celles d’hommes et de femmes parfois des enfants privés de libertés, contraints, reclus, assignés à des lieux. Cette expérience extrême parle à tous par l’entremise des puissantes images qu’elle cristallise.

Le festival Géocinéma se saisit de l’enfermement pour en faire le thème de l’édition 2010. A travers des oeuvres cinématographiques, la géographie sera sollicitée pour discuter la réalité et l’imaginaire de l’enfermement. Que celui-ci soit réel, métaphorique, contraint ou choisi, il sera appréhendé sous ces multiples facettes. Les films retenus et présentés par des experts porteront sur des lieux variés, prisons, asiles, centre de rétention, résidences fermées, couvent, sur des situations particulières comme celle de la maladie mentale, ou encore du corps différent. L’objectif est de favoriser un débat sur les lieux et l’expérience de l’enfermement à partir du regard et du savoir géographiques.