Rechercher




Accueil > Annuaire

Bony Lucie

Chargée de recherche CNRS
Site d’affectation dans l’UMR 5319 : Bordeaux université
Contact : lucie.bony@cnrs.fr

Thèmes de recherche

◾ Justice pénale
◾ Prison
◾ Ville
◾ Habitat
◾ Populations vulnérables

Recherches actuelles

Une prison dans la cité. Étude de l’implantation du centre de semi-liberté dans le quartier Chemin-de-l’Île à Nanterre
L’étude d’une « implantation » interroge la façon dont un objet se greffe, prend racines dans un milieu donné. L’implantation apparaît donc comme un processus interactif : elle provoque des modifications du milieu (qui doit accueillir la greffe) mais aussi de l’implant (qui doit s’adapter à son écosystème environnant). L’implantation est aussi un processus continu : il y a redéfinition permanente de l’équilibre entre l’objet et son milieu.
L’objet de cette étude est un équipement (un centre de semi-liberté) qui s’implante dans un milieu urbain (la commune de Nanterre et plus particulièrement le quartier populaire du Chemin-de-l’Île). L’enjeu est de saisir, à partir d’entretiens croisés avec différents acteurs sociaux, l’insertion de l’établissement dans l’espace urbain, son implantation dans le champ institutionnel et politique local ainsi que dans l’espace vécu des riverains.

Un service public original entre histoire et devenir : les bains-douches en France et en Europe de l’ouest
Financement (2016-2018) : MSH Paris-Nord, PUCA, DASES - Ville de Paris, Fondation Abbé Pierre
Le projet de recherche propose une analyse comparative pluridisciplinaire des bains-douches en France (Paris et plusieurs autres villes) et à l’étranger (Londres, Turin, Bruxelles). L’hypothèse centrale est que les fonctions de ces établissements qui se transforment au fil du temps – raison pour laquelle une approche historique est nécessaire – ne sont pas limitées à l’hygiène des pauvres et à la santé publique dans une optique prophylactique. Parce qu’il se soucie des besoins primaires et qu’il est innovant socialement, architecturalement et culturellement, ce service public est original. Est-il condamné à disparaître comme ce fut le cas dans beaucoup de villes en France, et plus généralement en Europe ? N’est-il pas aussi en train de se transformer, associant d’autres fonctions, d’autres publics ? A travers l’exemple des bains-douches, l’objectif est de comprendre comment s’exprime la solidarité à différentes époques et dans divers contextes urbains.
Pour en savoir plus
Equipe de recherche : Marie Chabrol, Arnaud Lemarchand, Claire Lévy-Vroelant, Alex Soares

Recherches passées

La contrainte spatiale hors les murs. Une analyse pluridisciplinaire des mesures pénales restrictives de la liberté d’aller et venir
Recherche post-doctorale (2015-2017)
L’arsenal répressif français prévoit de nombreuses mesures qui restreignent la liberté d’aller et venir des justiciables hors des murs de la prison : ces mesures ont pour caractéristique commune de prohiber l’accès à des lieux déterminés. De telles mesures peuvent être prononcées :
‐ Avant tout jugement dans le cadre d’un contrôle judiciaire ;
‐ Par un jugement de condamnation à titre de peine ou comme obligation dans le cadre d’un sursis mise à l’épreuve ou d’une contrainte pénale ;
‐ Postérieurement au jugement de condamnation dans le cadre d’un aménagement de peine.
Cette recherche, qui croise plusieurs disciplines (sociologie, géographie, droit), interroge le rôle de l’espace, appréhendé comme instrument de gestion et critère de catégorisation d’une population, dans l’exécution de la peine en milieu ouvert.

De la prison, peut-on voir la ville ? Continuum carcéral et socialisation résidentielle
Thèse de doctorat réalisée sous la direction de Jean-Pierre Lévy et Philippe Combessie (2009-2014)
Cette recherche propose une analyse statistique et cartographique du peuplement carcéral et une étude qualitative des trajectoires et des expériences résidentielles des détenus. Elle montre l’existence d’un continuum entre l’intérieur et l’extérieur de la prison, reposant sur les incarcérations et les libérations successives ou concomitantes de détenus originaires des mêmes zones urbaines, et elle en analyse les conséquences sur les modes d’habiter et de cohabiter en prison.

L’implantation de la maison d’arrêt des Hauts-de-Seine à Nanterre
Commanditaire : direction de la maison d’arrêt des Hauts-de-Seine (2010)
Cette enquête par entretien auprès des directeurs successifs de l’établissement, des acteurs locaux, des responsables associatifs et des membres du personnel pénitentiaire retrace l’histoire de l’établissement et l’évolution de ses relations avec son territoire d’implantation.

Capitalisation des savoirs sur le Bassin parisien
Commanditaire : Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région Ile-de-France (2008-2009)
Cette étude bibliographique rassemble un ensemble de références de travaux réalisés sur le Bassin parisien. Elle couvre une période s’étalant des années 1960 à 2009. Il s’agit à la fois de travaux universitaires, rapports de recherche commandités par des institutions (en particulier la DIACT et la MIIAT), compte-rendus de réunions d’élus, articles de revue scientifiques ou de revues techniques, rapport d’associations d’élus etc.
Ces références ont été classées et analysées thématiquement. Les disciplines scientifiques représentées sont essentiellement la géographie, la démographie, l’économie et l’aménagement.
https://www.iau-idf.fr/savoir-faire/nos-travaux/edition/capitalisation-des-savoirs-sur-le-bassin-parisien.html.

Divers :
- Membre du comité de direction de la revue Carnets de géographes : https://journals.openedition.org/cdg/
- Co-animatrice de l’atelier Vulnérabilités résidentielles du Réseau Français « Recherche-Habitat-Logement » (Rehal) : https://vulres.hypotheses.org/

Inscription dans les activités et champs d’expertise du laboratoire

Zone géographique des recherches : France, Europe
Champs d’expertise : Les territoires et les territorialités / Le corps, les corps et les sujets.
Focale : Traduction/Représentation - groupe de travail "Les spatialités de la domination : matérialités et représentations"

Formation et parcours

Depuis 2016 : chargée de recherche au CNRS

2015-2016 : ATER en sociologie (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis)

2015 : Qualifiée aux fonctions de Maître de Conférences par les sections 19 et 23 du CNU

2014-2015 : ATER en sociologie (Université Paris Est Créteil)

2009-2014 : Doctorat en géographie et sociologie (Université Paris Ouest Nanterre la Défense)

2008 : Master 2 Recherche Sociologie « Mutations des sociétés contemporaines - Socio-anthropologie du contemporain » (Université Paris Ouest Nanterre la Défense)

2008 : Master 2 Recherche Géographie « Carthagéo » (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)

Publications sur HAL