Site en cours de remaniement complet. Le site subit en ce moment une refonte complète. Désolé de la gêne occasionné !

PASSAGES

Accueil > Annuaire > Rannou Gael

Rannou Gael

vendredi 24 novembre 2017

Doctorant contractuel
Université Bordeaux Montaigne

Contact
06.33.58.66.58
Maison des Suds - 12, Esplanade des Antilles 33607 PESSAC

Directeur de thèse : André-Frédéric HOYAUX, Professeur, UBM

Sujet de thèse :
« Les constructions territoriales des supporters du Paris-St-Germain. Jeux d’identités et enjeux de placement au sein d’un monde sécuritaire. "

Mots clés :
Territoire, territorialité, place, lieu, identité, ordre public, liberté, sécurité, situations, micro géographie.

Résumé :
Cette recherche porte sur les pratiques de supporters appartenant à des collectifs spécifiques, à savoir les groupes ultras et les bandes d’indépendants (ou hooligans). Ces deux catégories constituent des mondes sociaux et des subcultures dont il est parfois difficile de comprendre les rouages. Par ma participation observante au sein des supporters du Paris-St-Germain (mais également en Italie et en Suède à titre de comparaison) et des entretiens biographiques effectués avec certains d’entre eux, j’espère rendre compte de leurs représentations, imaginaires et réalités sociales qui se retranscrivent par des pratiques spatiales et un attachement à des lieux. Cela permettra de saisir comment se construit la place des individus dans un collectif mais aussi de voir que cette appartenance s’accompagne par la pratique de lieux constitutifs de la territorialité et de l’identité du collectif en question. L’espace est alors un outil pour la construction identitaire mais aussi pour effectuer une dialectique entre les identités individuelles et collectives. Cependant, la place de ces collectifs semble être remise en cause par les institutions du fait de leurs pratiques. Ainsi, l’espace du stade et de ses alentours devient le théâtre de luttes des places entre les supporters et les institutions entraînant, alors, diverses recompositions spatiales lors des événements sportifs mais aussi au quotidien. Des collectifs sont dé-placés et se re-placent selon les contextes et toujours en situations. Certains de ces collectifs sont même parfois déterritorialisés et peinent à se reterritorialiser dans un ailleurs. Il semble alors que ces jeux de place instituent un nouvel ordre spatial, mais toujours en mouvement, qui tend à être sécuritaire. Ils posent également des enjeux concernant les questions identitaires puisque ces collectifs ne peuvent plus pratiquer les lieux en y imposant leurs normes ou ne plus les pratiquer du tout, entraînant ainsi à un certain désarroi. C’est donc à partir d’une analyse micro-géographique comparée entre des collectifs de supporters français, italiens et suédois, que je fais l’hypothèse que l’espace du stade et les spatialités des supporters peuvent opérer une traduction des sociétés contemporaines qu’abritent ces trois pays européens. Cette hypothèse permettra de brosser un portrait de la mondialisation par le prisme du football mais aussi d’évoquer les transitions que les mondes contemporains connaissent notamment en ce qui concerne les recompositions des spatialités et ses enjeux sociaux.

Recherche :

Domaine de Spécialisation :

  • Géographie humaine, sociale et culturelle
  • Sociologie urbaine
  • Sciences politiques
  • Géopolitique
  • Géographie du sport

Thème de recherche :

  • Microgéographie
  • Identité
  • Place/territoire
  • Sécurité
  • Subcultures/contre-cultures
    Terrains de recherche :
    France : Paris et déplacement des supporters du PSG en France et en coupe d’Europe principalement.
  • Italie : Catane (Calcio Catania), Rome (Lazio)
  • Suède : Stockholm (AIK Stockholm)
  • Focale(s) du laboratoire : Traduction/Représentation

Publications :

Compte rendu de lecture : Jean-Michel De Waele et Frédéric Louault (éds), Soutenir l’équipe nationale de football. Enjeux politiques et identitaires, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2016 in Revue interdisciplinaire doctorale Essais, 2017, n°11, fictions de l’identité, pp. 171-175.

Actes de colloque :
17-18 octobre 2017 : « Trajectoire de supporters, construire sa place dans un contexte sécuritaire », 4ième journée de l’habiter, Amiens.

Autres activités scientifiques : :
Membre de l’association Doc’Géo (2015-2018)