Accueil > À noter

Journée internationale des forêts, 20 mars à Pau

mis à jour le 9 février

Parmi les solutions pour limiter l’ampleur du changement climatique, les années 2000 ont vu fleurir nombre d’initiatives visant à stocker, dans la végétation, les sols ou le sous-sol, le CO2. Les forêts ont bien évidemment été placées au premier rang des écosystèmes permettant un tel stockage. Différentes initiatives ont été prises pour trouver des mécanismes de financement (marchés carbone) destinés à renforcer leurs capacités de stockage, suscitant de grands espoirs. La plupart des attentes ont cependant été déçues, au point que l’on entre aujourd’hui dans une nouvelle phase concernant le stockage de CO2 dans les forêts. On s’interroge notamment sur la possibilité d’intégrer ces solutions à des projets de territoire afin de combiner cette fonction avec d’autres fonctions pour les sous-sols - ce phénomène faisant très largement écho aux préconisations contemporaines en matière de lutte contre le changement climatique.

L’objectif de notre colloque est de revenir sur cette histoire et son actualité récente, afin de voir ce qui a été effectivement réalisé et la manière dont la promesse du stockage se réinvente aujourd’hui.

PROGRAMME
- 8 h45 Accueil café
- 9 h 15 Introduction par Mohamed Amara, président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et Xavier Arnauld de Sartre, directeur adjoint de l’UMR PASSAGES
- 9 h 40 Intervention d’Arnaud Sergent (IRSTEA) sur les stratégies déployées autour du carbone forestier et la manière dont ce dernier a été traité
- 10 h 20 Intervention d’Aude Pottier (cellule SET Transfert) sur les stratégies territoriales autour du carbone forestier
- 11 h Intervention de Lucie Rupil (Centre Régional de la Propriété Forestière) sur l’action du Centre National de la Propriété Forestière en faveur de la séquestration du carbone, avec une introduction de Roland de Lary, directeur du Centre Régional de la Propriété Forestière
- 11 h 40 Table-ronde multi-acteurs pour mettre en lumière les opportunités du territoire, animée par Xavier Arnauld de Sartre
- 12 h 20 Conclusion par Hervé Madéo, président de FRANSYLVA Forêt Privée Pyrénées Adour.