Accueil > À noter

Vient de paraître : "Geografia de la tauromaquia"

mis à jour le 25 juin

L’ouvrage intitulé : "Geografía de la tauromaquia" de Maudet Jean-Baptiste (2018) vient de sortir aux Editions : Editorial Universidad de Sevilla, Col. Tauromaquia, n° 21, 656 p.
Lien

La corrida et le rodéo, malgré les conceptions éthiques et esthétiques différentes dont ils font l’objet, sont de lointains cousins et constituent les deux seuls affrontements homme-bovin mondialement connus. Ces spectacles dont les relations historiques et formelles sont à l’étude interrogent les processus de transformation de la culture entre l’Europe et l’Amérique. Ce travail de géographie culturelle envisage les pratiques tauromachiques dans leur diversité et leur localisation réciproque, depuis les courses de taureaux du sud-ouest européen jusqu’à l’immense famille des rodéos nord et sud-américains. Les jeux, les fêtes et les spectacles sont analysés comme des marqueurs territoriaux et des moyens d’expression identitaire prenant forme et signification les uns par rapport aux autres. Il en résulte une mosaïque territoriale extensive où les relations homme-bovin véhiculent des sentiments d’appartenance dont les clivages, les oppositions et les solidarités s’expriment à l’échelle d’une aire culturelle transatlantique. Ces pratiques, rurales et urbaines, populaires et savantes, témoignent aussi d’un processus de territorialisation où se relaient deux temps forts de la mondialisation occidentale : l’impérialisme ibérique, contemporain de la colonisation de l’Amérique à partir du XVIe siècle, et l’hégémonie culturelle étasunienne qui s’affirme dès le milieu du XIXe siècle.