Accueil > Champs d’expertise > Focales transversales

Focales transversales

Les focales constituent le cœur des activités du laboratoire, ce sur quoi les chercheurs se rencontrent par delà leurs thématiques de recherches.
Trois focales ont été choisies :

  1. La médiation est prioritairement associée à la construction et/ou à l’implication dans une démarche de recherche-action d’objets intermédiaires qui, placés à la croisée des regards et des savoirs, en révèlent l’existence et la spécificité. La médiation peut aussi être conçue comme un effet potentiel du projet, celui-ci étant appréhendé dans ce cas comme un analyseur, révélant des situations socio-spatiales et comme un catalyseur, susceptible de ré-agencer les relations entre les acteurs sociaux. Cette focale a une orientation pratique puisqu’il s’agira aussi de construire et expérimenter de nouveaux outils pour l’action, notamment pour permettre des dynamiques d’émancipation et d’empowerment des sociétés en crise sur leur territoire.
  2. La notion de transition est portée, dans son acception sociopolitique la plus courante, pour répondre aux enjeux environnementaux et énergétiques actuels en évitant une simple adaptation à un contexte en transformation. Elle prend acte du fait que les logiques qui fondent le présent doivent être profondément transformées pour aller vers un futur autre – dont la définition fait évidemment débat. Elle légitime le pilotage par le politique, la projection dans le futur. Nous avons une approche à la fois critique et compréhensive de la notion, qui mettra particulièrement l’accent sur les temporalités dans lesquelles sont pensées les transitions, les échelles auxquelles elles renvoient, les milieux auxquels elles s’appliquent et les projets de sociétés qu’elles impliquent. Cela nous permettra de qualifier différents types de transitions et les différents scénarios qui les portent.
  3. La traduction productrice de représentations est une opération habituelle, voire routinière, qui contribue à la catégorisation et à la conceptualisation de la réalité en mouvement. Observer comment la production scientifique, même éloignée d’un souci d’application ou d’intervention directe, traduit un monde en le rendant visible en même temps qu’elle peut laisser dans l’ombre des pans entiers de la réalité est un objectif privilégié par les membres de l’unité. Il s’agira donc de considérer le diptyque « reconfigurations des spatialités et changements globaux » à travers les productions discursives et les artefacts qui les construisent (ou les déconstruisent), les disent (ou les taisent) et les montrent (ou les cachent), et d’interroger les systèmes idéologiques dans lesquels s’inscrivent ces productions.

Transition

Responsables de l’animation de la focale : Christine Bouisset et Sandrine Vaucelle La notion de transition est portée, dans son acception sociopolitique la plus courante, pour répondre aux enjeux (...)

Lire la suite

Mediation

En construction

Lire la suite