Site en cours de remaniement complet. Le site subit en ce moment une refonte complète. Désolé de la gêne occasionné !

PASSAGES

Accueil > Recherche > Atelier "Métrologies Critiques"

Atelier "Métrologies Critiques"

Dès lors que la construction d’un espace politique nécessite celle d’un espace de mesures partagées, à l’intérieur duquel les choses doivent être comparables, des catégories et des procédures de codage sont mises en place pour produire, selon l’expression d’Alain Desrosières, des « classes d’équivalence ». Si ce travail d’affectation des cas singuliers à des catégories mesurables a longtemps été un attribut de l’État, de nouvelles métrologies mettent aujourd’hui en jeu un panel d’acteurs plus diversifié.

L’objectif de l’atelier transversal "Mises en chiffre, mises en carte, mises en ordre du monde : approches critiques des métrologies de l’espace" initié par l’UMR Passages en 2016, est alors d’engager une déconstruction de ces dispositifs pour encourager une lecture de la rhétorique de ces nouvelles ou anciennes métrologies. En s’intéressant aux dimensions sociales et politiques, il s’agit alors de tenter de comprendre comment elles opèrent en tant que forme de savoir-pouvoir.

En proposant aux intervenants (géographes, sociologues, historiens...) une présentation longue de leur travaux et en se donnant le temps d’une discussion approfondie, les différentes séances cherchent à effectuer une analyse critique des processus de fabrique, de mise en circulation et d’imposition d’étalons de référence qui servent, chacun à leur manière, à penser et ordonner le social dans l’espace.

Dans le prolongement de ces séances, une Traverse (i.e. un dossier thématique alimenté au fil de l’eau) a été ouverte dans la revue en libre accès Espaces/Temps : https://www.espacestemps.net/articles/mises-en-chiffres-mises-en-cartes-mises-en-ordre-du-monde/

L’atelier est animé par Xavier Arnauld de Sartre, Irène Hirt et Matthieu Noucher.
Contact : metrologies.critiques@cnrs.fr

Accéder au texte de cadrage, à l’historique complet de la programmation et aux résumés des séances (mise à jour : janvier 2018).

Programmation 2019 :

  • 21 mai 2019 (9h-12h, Maison des Suds, Pessac), séance consacrée à "l’analyse critique des métrologies de la déforestation des mangroves au Sénégal" avec Julien Andrieu, UMR ESPACE, Nice. Le débat sera animé par Emmeline Lobry, doctorante UMR Passages / Cistude Nature et Xavier Amelot, enseignant-chercheur à l’Université Bordeaux Montaigne.

  • 21 janvier 2019 (14h-17h, Maison des Suds, Pessac), séance consacrée à l’analyse critique des métrologies de la science avec :
    • Marine Duc, Grégoire Le Campion et Béatrice Collignon, UMR Passages, Bordeaux, "Le(s) spectre(s) de la recherche : quels apports du Web of Science pour approcher la surrenquête ? Propositions à partir d’un cas d’étude sur l’Arctique"
    • Marion Maisonobe, UMR Géographie-cités, Paris, et Laurent Jégou, UMR LISST-CIEU, Toulouse, "Comment faire de la géographie des sciences à travers les grandes banques de données bibliographiques mondiales : l’exemple du Web of Science".

Programmation 2017-2018 :

  • 13 novembre 2017 (9h30-12h00, Maison des Suds, Pessac), Sébastien Caquard, Université de Concordia, Montréal, "Les récits (de vie) comme base de données géographiques".
  • 26 janvier 2018 (9h30-12h00, Maison des Suds, Pessac), Sonia Dheur, CNRS, UMR Passages, Sven Svaupe, CNRS, UMR IBGC Bordeaux, "Mises en ordre des espaces par la métagénomique. Vers une reconfiguration des spatialités par la mesure exhaustive du contenu biologique des espaces".
  • 1er mars 2018 (14h-17h00, Maison des Suds, Pessac), Arnaud Sergent, Zoé Ginter, IRSTEA Bordeaux, "Usages et détournements des métrologies carbone ? Le cas de la filière bois en Aquitaine".
  • 15 mars 2018 (14h-17h00, Pau), Romain Garcié, ENS Lyon, "Métrologie politique de la radioactivité : des retombées de Tchernobyl au démantèlement des centrales nucléaires".

Programmation 2016-2017 :

  • 16 février 2017 (9h30 - 12h, Maison des Suds, Pessac), Boris Beaude, Université de Lausanne, "Spatialités algorithmiques".

  • 24 mars 2017 (9h30 - 12h30, Maison des Suds, Pessac), Laurent Polidori, CNRS, UMR CESBIOS Toulouse, "L’imagerie satellite comme traceur de la société".

  • 3 mai 2017 (9h30 - 12h, Maison des Suds, Pessac), Vincent Bonnecase, CNRS, LAM Bordeaux, "Mettre le progrès en chiffre : éléments d’histoire d’une entreprise politique en Afrique de l’Ouest des années 1940 aux années 1980".

  • 13 juin 2017 (10h - 12h30, UPPA-Pau), Julien Mattern, Université Pau et Pays de l’Adour, "Sociologie critique du passe navigo".

  • 22 septembre 2017 (9h30 à 12h, Maison des Suds, Pessac), Frédéric Giraut, Université de Genève, et Myriam Houssay-Holzschuch, Université Grenoble Alpes (intervention de F. Giraut) : "La production du toponomascape (paysage toponymique) comme dispositif ".

Programmation 2016 :

  • 18 mars 2016 (UPPA - Pau), Bilel Benbouzid, Université Paris Est / LISIS, et Bernd Belina, Université de Francfort, "Le predictive policing : entre science, administration et droit".

  • 25 mars 2016 (Maison des Suds, Pessac), Henri Desbois , Université Paris X-Nanterre, "X, Y, (Z) : généalogie de l’ordre géonumérique".

  • 17 mai 2016 (Maison des Suds, Pessac), Gilles Palsky, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, et Baptiste Hautdidier, IRSTEA, "Mettre le monde sur une feuille : analyse des métrologies comparatives des montagnes et des rivières à partir des tableaux comparatifs du XIXe siècle".

  • 26 septembre 2016 (Maison des Suds, Pessac), Cécile Barnaud , INRA Toulouse / UMR Dynafor, INRA Ecole nationale supérieure d’Agronomie de Toulouse, et Solen Le Clec’h, Université de Rennes 2 / COSTEL UMR 6554 CNRS LETG, "Chiffrer la nature : l’incertitude face la cartographie des services écosystémiques".