*
Newsletter hebdo du 29 mars 2024
'
Dans les médias
°
Évènements scientifiques
favicon-passages
Exposition Résistance Immortelle – Missak et Mélinée Manouchian au Panthéon

4 mars au 26 avril 2024

Pour la commémoration du 80e anniversaire de l’exécution du “groupe Manouchian” et du transfert au Panthéon de Missak et Mélinée Manouchian, le GeoDock propose une exposition intitulée “Résistance Immortelle – Missak et Mélinée Manouchian au Panthéon” du 4 mars au 26 avril 2024.
Cette exposition vise à honorer tous les résistants d’origine étrangère qui ont sacrifié leur vie pour la France pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’exposition comprend également la diffusion d’un documentaire intitulé « Mémoire de résistance : FTP-MOI » de Rolande Trempé et produit par l’Université Toulouse-Jean Jaurès, sur les FTP-MOI de Lyon.
Venez découvrir ces témoignages rares d’anciens combattants.

📅 Du lundi 4 mars au vendredi 26 avril 2024

📌Expo gratuite & ouverte à tous sur le campus universitaire de Pessac (12 esplanade des Antilles 33600 Pessac)

d’infos

favicon-passages
Atelier Changements globaux et rapports sociaux de pouvoir : approches biographiques de communautés hindoues en Inde et en diaspora (ouverte à tou.te.s)

8 avril 2024

L’atelier “Changements globaux et rapports sociaux de pouvoir” accueillera le lundi 8 avril Mathieu Boisvert (Université du Québec à Montréal, professeur invité à l’EHESS) et Mathieu Claveyrolas (CNRS/CESAH), ethnologues, pour une séance dédiée aux approches biographiques à partir de présentations portant sur des communautés hindoues en Inde et en diaspora. La séance est bien sûr ouverte à tous les membres du laboratoire. Elle se tiendra de 14h-17h, dans la salle 2 de la Maison des Sciences de l’Homme, à Pessac.

Cliquez ici pour en savoir plus

Résumés : – Mathieu Boisvert : « Quand les récits de vie transforment la recherche : retour sur une recherche menée sur/avec la communauté hijrā “transgenre” de Mumbai » En 2012, j’entamais une nouvelle recherche sur les hijrā de Mumbai, une communauté « transgenre » traditionnelle propre à l’Asie du Sud. Le projet de recherche lui-même, qui s’est déroulé sur près de six ans, reposait sur une cueillette de données auprès de 26 membres de la communauté qui alliait à la fois des entretiens semi-dirigés, des récits de vie et, bien entendu, des observations. La collecte des récits de vie a été l’un des éléments qui a « donné sens » à la recherche, et ce de diverses façons. D’une part, en raison des événements clés dans le parcours de chacune des répondantes, j’ai pu non seulement cerner les rites de passages (saṃskāra) inhérents à la communauté hijrā, mais également réaliser que le pèlerinage lui-même est l’une des pratiques permettant de justifier leur statut. La majeure partie de ma présentation sera dédiée justement à clarifier en quoi ces saṃskāra et pratiques pérégrines permettent non seulement de forger et de légitimer l’identité des membres de la communauté, mais également de leur fournir une forme d’ « empowerment », particulièrement en cette période où le nationalisme hindou est fort probant en Inde. D’autre part, ces mêmes récits de vie ont mis en évidence la marginalisation sociale que subissent les membres de la communauté, ostracisation qui a donné un tout autre sens à ma recherche.

– Mathieu Claveyrolas : « L’histoire de vie contre l’identité : le cas des Guyaniens hindous à New York » La communauté guyanienne à New York est issue d’une double migration : d’abord, celle des ancêtres “engagés”, venus d’Inde au Guyana au 19ème siècle pour remplacer les esclaves dans les champs de canne à sucre ; puis vers l’Amérique du Nord à la fin du 20ème siècle. J’organiserai ma présentation en trois temps. Je retracerai pour commencer le récit de vie de Vijah, leader communautaire hindou à New York. Puis je présenterai le contexte socio-historique de la communauté guyanienne dont ce leader se revendique, l’évolution des constructions identitaires et des rapports de pouvoir, à travers différents processus d’empowerment et la contestation des hiérarchies hindoues de caste, de genre et d’autorité morale. Je développerai enfin une réflexion sur l’intérêt et les limites de l’approche biographique en ethnologie.

favicon-passages
Café Passages

9 avril 2024

Un Café Passages aura lieu le 9 avril entre 12H30 et 14H30 à la Maison des Suds (salle des stages)

Il sera l’occasion d’échanger avec Pascal NICOLAS-LE STRAT et Louis STARITZKY, qui viennent de publier au même moment aux Éditions du commun deux livres complices, qui intéressent au plus haut point les problématiques du laboratoire et en particulier la réflexion autour de la « Fabrique » de l’UMR. Ces deux ouvrages pose le problème des moyens d’un « faire recherche » tournée vers l’action, l’expérimentation et la création collective, qui contribue au développement des communs et se construit à partir de nos milieux de vie. Pascal et Louis sont déjà intervenus au sein de l’atelier Recherche-projet/recherche en situation d’expérimentation. La sortie de leurs livres est l’occasion d’échanger avec eux sur leurs expériences de recherche-action et de recherches créations menées notamment dans les quartiers populaire ; sur leurs pratiques alternatives d’écriture de la recherche, etc.

favicon-passages
« La Fresque du climat » est un atelier ludique et collaboratif pour découvrir ou approfondir ses connaissances sur les enjeux des dérèglement climatiques. Il donne une vision d’ensemble de cette problématique et fournit des clés de compréhension pour agir collectivement et individuellement.
Créée à partir des rapports scientifiques du GIEC, La Fresque du Climat permet de comprendre facilement la complexité des bouleversements climatiques. En plus d’apporter des connaissances scientifiques, elle développe aussi la créativité et les compétences humaines des participants.
Atelier de 14 h à 17 h, l’atelier gratuit est ouvert à tous
Inscription
favicon-passages
Café Passages : Travail de direction d’unité

02 mai 2024

Le collège de direction organise un café Passages destiné à informer l’ensemble des membres du laboratoire sur le travail de direction d’unité : En quoi ça consiste ? Est-ce que c’est difficile ? Est-ce que ça prend beaucoup de temps ? Est-ce qu’on passe son temps à gérer des conflits ? Est-ce compliqué avec les tutelles ? Est-ce qu’on a de l’aide ou pas ?

Toutes ces questions, que nous nous posions nous-mêmes avant de nous embarquer là-dedans, nous sont revenues depuis que nous avons pris nos fonctions. Afin d’expliciter au mieux ce que nous faisons (ou pas) et les conditions dans lesquelles nous le faisons, déconstruire certains mythes qui entourent le travail de direction et favoriser la réflexion collective sur le changement de direction qui interviendra à moyen terme, nous vous convions le 2 mai 2024 de 12h à 14h dans la salle des stages de la Maison des Suds pour un Café Passages ouvertes à toutes et tous (et à vos pique-nique).

Atelier Mesure-Démesure

16 mai 2024

L’atelier Mesure-Démesure accueillera le  jeudi 16 mai 2024 Gabrielle Bouleau, chercheure en sciences politiques (LISIS, INRAE). La séance intitulée “Dimensions politiques de la mise en visibilité et invisibilité des enjeux écologiques” se tiendra dans la salle des stages de 10h à 12h30.

Résumé :

Pour surveiller l’état de l’environnement et l’effet de politiques environnementales, des chercheurs en sciences de la vie et de la terre construisent des indicateurs dont certains seront suivis en routine pour la surveillance réglementaire. Les métriques retenues pour construire ces indicateurs entrent en résonance avec des territoires politiques, des récits et des identités professionnelles. Les acteurs concernés peuvent éventuellement se saisir de ce travail d’objectivation pour porter des revendications et cela oriente le devenir de ces outils. Au fil du temps, ces indicateurs construits et utilisés produisent des bases de données qui deviennent des ressources et qui perdurent au-delà de leur pertinence originale par dépendance au sentier. La rationalisation des moyens pour renseigner ces indicateurs a aussi des effets sur la production de connaissance ou d’ignorance sur l’environnement. L’exposé proposera une grille d’analyse pour explorer ces enjeux de manière générique.

+
Appels à projets
Exposition EXARMAS La retraite de la rue
Cet AMI a pour ambition de faire émerger des programmes de recherche à même de structurer les SHS en France et de répondre aux grands défis sociétaux.

Les projets attendus doivent présenter un budget minimum de 5 millions d’euros pour une durée maximum de 8 ans.

Parmi les thématiques scientifiques prioritaires sont citées : l’évolution des démocraties, la question du travail, les âges de la vie, les religions, les civilisations et les troubles géopolitiques, les conséquences du changement climatique, les évolutions des habitats et modes de vie, la préservation du patrimoine culturel et l’impact social et sociétal de la pratique sportive.

Exposition EXARMAS La retraite de la rue
La FMSH soutient les milieux intellectuels évoluant dans des pays marqués par divers obstacles à la liberté académique. Le programme de mobilité Thémis est dédié aux chercheuses et chercheurs dont les terrains et les recherches sont entravés.

Le programme THEMIS propose des aides à la mobilité pour des séjours en France de 2 à 3 mois. Cette aide à la mobilité est destinée à réaliser des travaux de recherche en France : enquêtes de terrain, travail en bibliothèques et archives.

Une indemnité de 1 800€ par mois est accordée aux lauréats, destinée à couvrir les frais de transport et de séjour.

En outre, la FMSH assure son aide pour l’obtention du visa vers la France.

Réalisez votre propre veille en AAP !
Site de veille pour les bourses et AAPs internationaux : Fund It !
Site de veille pour les AAPs nationaux : Portail APR !
Site de veille pour les AAPs HORIZON EUROPE
Contact à Passages : helene.perriquet@cnrs.fr
Info Days, Webinaires & Brokerage events
AAC COMITES & GROUPES DE TRAVAIL
       AAP Date limite Mots clés
ACC comités scientifiques programmes de coopération bilatérale Maghreb, Liban, pays d’Amérique hispanophone 08/04/2024 Maghreb, Liban, Amérique latine
HE / Journée d’information sur les appels 2024 des Missions d’Horizon Europe 12/04/2024 Climat, Villes, Sols, Eaux et océans, Cancer
ERC / Webinaire – préparation à l’appel ERC Advanced Grant 2024 23/04/2024

10h-12h

ERC
HORIZON EUROPE / 3ème Forum de la Mission Adaptation 22 & 23/05/2024 Changement climatique
AAPs RESEAUX
ANR SRSEI / Soutien aux Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux En continu Réseau
FMSH / Réseaux internationaux en SHS : climat et environnement 03/05/2024 Réseau, climat, environnement
NEW ! IdA / Aide à projet structurant (APS) 2025-2026 17/06/2024 Réseau, Amériques
ANR MRSEI Montage de Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux 12/09/2024 Réseau
COST Open Call 2024 23/10/2024 Réseau, Europe
 

Suite des AAP : cliquez ci-dessous

Cliquez ici pour en savoir plus

AAPs collaboratifs européens et internationaux
AUF / Soutien à la recherche scientifique francophone en Europe Centrale et Orientale – RESCI-ECO 31/03/2024 Europe Centrale et Orientale
ANR / Partenariat européen Biodiversa+ – AAP BiodivNBS Solutions fondées sur la nature pour la biodiversité, le bien-être humain et le changement transformateur Ph 2 : 09/04/2024 Biodiversité
PRIMA / Partnership in the Mediterranean Area Ph1 : 02/04/2024

Ph2 : 24/09/2024

Eau, agri, agro, Méditerranée
ERA-NET CHIST-ERA – Call 2023 10/04/2024 SIG, TIC
Partenariat européen SBEP / Sustainable Blue Economy Partnership – Pré-annonce 2ème AAP transnationaux 10/04/2024 Océan
ANR / Partenariat européen Water4All – AAP transnational services écosystémiques aquatiques Ph 2 : 29/04/2024 Eau
ANR / Partenariat européen DUT (Driving Urban Transitions) – AAP transnational ville du futur Ph 2 : 30/04/2024 Urbain, Ville
Partenariat européen AGROECOLOGY / Pré-annonce appel 2024 : “Promouvoir l’agroécologie au niveau de l’exploitation agricole et au niveau territorial” 26 Avril 2024 Agroécologie
FdF / Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest 13/05/2024 Agriculture, Afrique de l’Ouest
ERC / Advanced Grant 29/08/2024

Ouverture AAP le 20/05

ERC
HE / AAPs Marie Curie (dont Postdoctoral Felloswhip) 11/09/2024 (PF) Accueil Post Doc Marie Curie
AAPs nationaux
NEW ! Ademe / AAP Projets de Recherche, Développement ou Innovation (RDI) En continu Transition énergétique et environnementale
OFB APR ECOPHYTO “Protéger les cultures en augmentant la diversité végétale à toutes les échelles” 01/04/2024 Agriculture, écophyto
ADEME / APR GRAINE – Production, valorisation des biomasses et préservation des écosystèmes : la bioéconomie face aux enjeux climatiques et environnementaux Ph 2 : 02/04/2024 Environnement, bioéconomie
IRESP – Institut pour la Recherche en Santé Publique

·         AAP APAOB – Analyse des Politiques de l’Autonomie, de l’Offre médico-sociale et des Besoins des publics

·         AAP blanc Autonomie (sauf APAOB)

·         AAP Autisme & SHS

·         Soutien aux Communautés Mixtes de Recherches (SCMR) – Autonomie

05/04/2024 Santé, autonomie
NEW ! InSHS / AAP « science et/en société » 2024 : Les méthodologies des sciences partagées – Financement d’amorçage 15/04/2024 Méthodologie sciences partagées
NEW ! CNRS / MITI / Soutien à l’Émergence de Projets InterdisciplinAires – AAP SEPIA 2024 18/04/2024 Interdisciplinarité
CNRS / AAP « Transition environnementale 2024 » 19/04/2024 Transition environnementale
NEW ! ANR / SAPS-CSTI-Générique 21 – Science avec et pour la société – Culture scientifique, technique et industrielle – AAPG2021 25/04/2024 SAPS, AAPG 2021 ANR
PEPR DDM : “Digitalisation et Décarbonation des Mobilités (MOBIDEC)” – AAP 2024 Ph1 : 30/04/2024

Ph2 : 19/09/2024

PEPR – Santé des Femmes, Santé des Couples Lettre d’intention : 30/04/2024

Ph 2 : en attente de précision

Santé, femmes
FMSH / AAP Arts et SHS 03/05/2024 Arts
MSA / APR santé et protection sociale des populations rurales et agricoles Ph 2 : 13/05/2024 Santé, ruralité, agricole
ANR / PEPR Agroécologie et Numérique 14/05/2024 Agroécologie, numérique
ANSES / APR ‘radiofréquences et santé’ Ph 2 : 21/05/2024 Santé
NEW ! France 2030 / Programmes de recherche en sciences humaines et sociales” – AMI 2024 Ph 1 : 30/05/2024

Ph 2 : 01/10/2024

Sports, changement climatique, travail, religions, patrimoine culturel
ASTRID / Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense : Maturation et valorisation 31/05/2024 Défense
NEW ! ANR / Laboratoires communs organismes de recherche publics – PME, ETI et Start up (LabCom) 2024 20/04/2024 Laboratoire commun, Start up
AAPs Régionaux et locaux
UB / AAP recherche interdisciplinaire et exploratoire – Edition O4/04/2024 Interdisciplinaire, exploratoire
Mobilité
PHC / Mobilité nouvelles coopérations par zone géographique Dates diverses Mobilité
FMSH / Programme DEA – Directeurs d’études associés 29/03/2024 Mobilité
JSPS / Outgoing postdoctoral fellowships – JAPAN 05/04/2024 Mobilité, Japon
FMSH / Programme PREFALC

Programme régional France Amérique latine Caraïbes

28/04/2024 Amérique Latine Caraïbes
NEW ! FMSH / Programme Thémis – Aides à la mobilité pour chercheuses et chercheurs entravés 13/05/2024 Recherches entravées
ECOS-Sud / AAP actions de recherche bilatérales avec l’Uruguay 15/05/2024 Uruguay
Manifestations, Prix, Bourses, Fondations…
ARSEP Foundation / AAP SHS et économiques sur la sclérose en plaques 31/03/2024 Santé, sclérose en plaques
IdA / AAP Semaines de l’Amérique Latine et de la Caraïbe 2024 05/04/2024 Amérique latine, Caraïbes
NEW ! Fondation Caritas France / Prix de recherche 2024 – Lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale 10/04/2024 Pauvreté, exclusion
FMSH / Ateliers Vigoni – Ateliers trilatéraux Allemagne, Italie, France 14/04/2024 Allemagne, Italie
FMSH / Programme trilatéral franco-nordique 26/04/2024 Nordique
FMSH / Appel à résidence de recherche du Programme Arts & SHS 03/05/2024 Art, Résidence
NEW ! CNRS / Accueil en résidence dans les musées 15/05/2024 Résidence, musées
FMSH / Prix Ariane Deluz 17/05/2024 Ethnologie, Afrique
UFA / AAP Manifestations scientifiques franco-allemandes / rencontres préparatoires 15/06/2024

15/10/2024

Allemagne
IdA / Aide à l’organisation de Manifestations Scientifiques (AMS) 17/06/2024 Manifestations scientifiques, Amériques
UFA / AAP Chaires franco-allemandes 30/06/2024 Chaire, Allemagne
§
Publications Passagères
Chimerical Emancipation : The Road to a Better Future in Nepal par Florent Grazide

Numéro complet

Antoine Fleury, Natacha Rollinde, Morgane Robert, Franck David. Comment faire de la ville un territoire nourricier ?. Métropolitiques, 2024, ⟨10.56698/metropolitiques.2014⟩. ⟨halshs-04521622
Matthieu Noucher, Pablo Salinas-Kraljevich. CO2 : Cartographie des Observations de l’Orpaillage. CNRS (PASSAGES). 2024, pp.48. ⟨halshs-04514731
#
Actualités des doctorant.es et jeunes docteur.e.s
soutenance
Soutenance de thèse d’Amandine Saget

10 avril 2024

Amandine Saget soutiendra sa thèse intitulée : “ Le pouvoir d’agir des fermes-paysage(s) en pays basque intérieur (montagne basque). Une enquête sur les expériences paysannes ordinaires qui font les paysages  le mercredi10 avril 2024 à 14 h  à la Maison des Sud (amphithéâtre) sous la direction de Bernard Davasse et Cyrille Marlin.

Membres du jury :
Bernard Davasse, géographe, professeur à ENSAP de Bordeaux, directeur de thèse
Claire Delfosse, géographe, professeure à l’Université Lumière Lyon 2, examinatrice
Anita Duhau>, docteure en sciences de l’éducation, paysanne à la ferme Pedronia, examinatrice
Salma Loudiyi, géographe, professeure à VetAgro Sup Clermont-Ferrand, rapporteure
Cyrille Marlin, paysagiste, maître de conférences HDR à l’ENSAP de Bordeaux, co-directeur
Pascal Nicolas-Le Strat, sociologue, professeur à Université de Paris 8, rapporteur
Alexis Pernet, paysagiste, maître de conférences à l’ENSP de Versailles, examinateur
Christine Rendu, anthropologue et archéologue, directrice de recherche au CNRS, examinatrice

Cliquez ici pour en savoir plus

Résumé : Les paysans sont souvent associés au paysage, de plusieurs manières et depuis longtemps, tant dans les travaux des scientifiques que dans le champ de l’action publique. Mais, cette association est toujours implicitement positionnée dans des cadres conceptuels, temporels et spatiaux qui prennent plus ou moins de distance avec les quotidiens concrets des paysans et leurs propres capacités d’action. Les notions de campagne, d’espace rural et d’espace agricole notamment apparaissent comme des cadres flottants tenant à distance les réalités concrètes et hétérogènes des paysans, les inscrivant dans des territoires eux-mêmes fixés à partir d’un point de vue extérieur et dominant. La notion de paysage elle-même, envisagée depuis les années 1990 en France et en Europe comme cadre de vie des populations, comporte aussi des biais qui semblent maintenir une distance entre les habitants que sont les paysans et les milieux avec lesquels ils agissent et interagissent au quotidien. De fait, la fabrique ordinaire de paysage semble immanquablement s’évanouir dans tous les discours utilisant l’association paysan/paysage. Pourtant ces discours portent un caractère normatif, s’inscrivant, la plupart du temps au moins, dans une perspective d’action sur le paysage ou sur l’agriculture. Une première expérience de recherche dans des fermes du Pays basque intérieur sur les quotidiens des paysans a causé un trouble. Il est apparu que les paysans interagissaient tous les jours avec une multitude d’êtres et de choses, dans des temporalités qui se croisent et à plusieurs échelles d’espace en même temps. Chaque ferme semblait former un assemblage singulier qui, à sa manière, faisait paysage. Pourtant, dans toute tentative de montée en généralité à ce sujet, la complexité et la singularité de ces assemblages disparaissaient. A contrario, lors d’expérimentations collectives où les comptes rendus de rencontres étaient présentés pêle-mêle, ces derniers semblaient avoir un caractère proactif. Quelque chose se produisait dans la manière qu’avaient les personnes présentes de s’orienter ou se retrouver dans ces comptes rendus. Des pistes d’action entre les personnes présentes semblaient même s’ouvrir. Il y avait donc des formes d’action touchant l’agriculture et des territoires à une plus large échelle que la ferme qui semblaient être envisageables, sans passer par un processus d’abstraction des situations concrètes, ni par des territoires, des acteurs ou des paysages génériques ou fixés. Pourtant, cela ne correspondait ni à une posture de paysagiste classique ni à une démarche de recherche tout à fait ordinaire. Pour répondre à ce trouble, il a alors fallu mettre en œuvre une démarche d’enquête au long cours, habitante et située. Cette enquête a permis de prendre toute la mesure de la complexité des assemblages qui font les fermes-paysages et de trouver des moyens de la décrire, car les catégories descriptives ordinaires ne suffisent pas. Cette complexité est liée au grand nombre et à la variété des agents qui composent les assemblages. Ils peuvent être vivants ou non, humains ou non. Ils sont des individus, des groupes et parfois des indénombrables. La multiplication et l’enchevêtrement des temporalités à l’œuvre dans les situations observées participent aussi largement de cette complexité et demande de prendre de la distance avec une temporalité unique et linéaire pour mieux envisager un milieu temporel des fermes-paysages. De la même façon, il est impossible de vouloir réduire ces assemblages à un territoire unique car les expériences paysannes ordinaires se déroulent dans des territoires multiples et dans un mouvement constant de déterritorialisation et reterritorialisation. Au-delà d’un espace-temps fixe auquel elles seraient assignées, les fermes- paysages relèvent plutôt de devenirs-territoires qui changent constamment et font preuve d’un pouvoir d’agir qui peut s’engager à une échelle plus large que celle de la ferme. Les fermes-paysages sont des multiplicités : ni standards, ni modèles, mais en action. Leur description et leur compréhension permettent d’envisager une forme d’action paysagère située et ascendante qu’on a appelé une perspective cartographique. Celle-ci se distingue d’une action par le projet (de territoire, de paysage) car elle ne passe pas par une opération d’abstraction ou de mise en commun préalable à l’action. La carte s’inscrit dans le cours de l’action. La perspective cartographique n’a pas pour objectif de représenter les fermes-paysages ni de faire émerger un territoire ou paysage en commun, car elle a d’abord pour ambition de décrire avec précision les assemblages observés au cours de l’enquête, pour pouvoir éventuellement opérer des manipulations et envisager d’autres assemblages à une plus large échelle, en fonction des objectifs considérés comme bons en situation. En cherchant à tout faire pour ne pas réduire ou invisibiliser ce que les paysans font tous les jours et en posant l’hypothèse que c’est de cette façon qu’ils font paysage, cette thèse montre qu’un autre prisme d’action à une plus large échelle que celle de la ferme est envisageable. Des expérimentations de cartes figuratives à partir de situation vécues au cours de l’enquête font apparaître des assemblages plus larges où des sujets généraux et à forts enjeux comme celui du logement au Pays basque apparaissent liés à d’autres agents concrets et situés tels que l’ombre des arbres pour les brebis, une scierie mobile, le vent dans la vallée, une yourte, etc. L’action cartographique offre ici des perspectives d’actions réalistes, situées, qui ne nient pas d’emblée les propres capacités d’actions des paysans ou des habitants de la situation envisagée. Ce principe d’action cartographique s’inspire de formes d’action déjà pratiquées au Pays basque intérieur où un Parc naturel régional est en cours de préfiguration. Mais l’approche paysagère permet, en ayant le luxe de n’avoir à se consacrer qu’aux expériences ordinaires des paysans et aux interactions qu’ils ont avec leur milieu, de pouvoir rendre compte plus facilement du pouvoir d’agir des fermes-paysages. Mots clefs : Ferme-paysage / Enquête / Expériences ordinaires / Interactions habitant-milieu / Assemblage / Devenir-territoire / Action

Résidence d’écriture 2024

15-17 avril 2024

Les départements de recherche en Sciences Humaines et Sociales proposent à leurs doctorant.e.s la Résidence d’écriture : valoriser ses recherche dans The Conversation et gestion de projets du lundi 15 avril au mercredi 17 avril 2024.
À l’origine de la résidence d’écriture, le département de recherche CHANGES s’associe au département ECOr et DETS pour organiser l’édition 2024. Le but est de proposer aux doctorant.e.s des unités de recherche SHS de valoriser une partie ou un angle de leurs recherches en les accompagnant dans le processus de publication d’un article dans The Conversation, média avec lequel l’Université de Bordeaux a signé un partenariat en 2020, ainsi qu’une formation pratique à la gestion de projets avec un intervenant Nicolas Dubuc  Président du Comité d’Orientation Territorial du PUI Université de Bordeaux.
La formule est la suivante : Les 15,16 et 17 avril,  les doctorant.e.s participeront à une résidence d’écriture conviviale : séances de réécriture en petits groupes, activités de détente collective, et prise en charge complète des participants durant leur séjour. Le séjour de 3  jours se déroulera à la Canopée des Landes.
En amont de la résidence d’écriture se tiendra une séance de présentation et de cadrage le mardi 9 avril  de 14h à 17h en salle de séminaire de BSE  (Maison de BSE, 1er étage, salle H2-111) de façon à ce que chacun.e puisse comprendre  comment avancer son projet d’article en vue de la résidence d’écriture qui suivra au printemps.
Pour plus d’informations, veuillez trouver ci-joint un document décrivant le projet et les modalités d’inscription. Places limitées. L’inscription se fait en ligne [ici] jusqu’au 22 mars 2024. Les doctorant.e.s inscrit.e.s s’engagent à être présent.e.s à la séance préparatoire et à la résidence d’écriture.

Cliquez ici pour en savoir plus

Chaque participant.e s’engage, lors de son inscription, à préparer quelques lignes décrivant son   projet d’article (idée-clef, champ disciplinaire, lien avec l’actualité), qui valorise une partie ou un  angle de ses recherches (une question, un élément de terrain, etc.), en vue de la séance préparatoire qui se tiendra le 9 avril 2024. Ces quelques lignes sont transmises au plus tard le 22 mars 2024.

Calendrier Ouverture des inscriptions : 21 février 2024 Fermeture des inscriptions : 22 mars 2024 Séance préparatoire et de présentation :mardi 9 avril 2024 de 14h à 17h en salle de séminaire de BSE (Maison de BSE, 1er étage, salle H2-116) Résidence d’écriture de 3 jours : lundi 15 au mercredi 17 avril 2024 à la Canopée des Landes

Pour plus d’informations, veuillez contacter : Clémence Boinot, Emilie Marchès ou Maëlys Soualhia

¨
Centre IST Regards
+
Appels

Dates limites

~
Autour de l’UMR
Retour aux Newsletters