Mondes caraïbes et transatlantiques en mouvement (MCTM)

Objectifs, problématique, méthodes et terrains de recherche

L’objectif scientifique de MCTM est d’explorer les sociétés de la Caraïbe à partir du déchiffrement qu’elles offrent, sous un angle inédit, de la modernité occidentale et des phénomènes de globalisation. La proposition forte du groupe est de considérer les sociétés à fondement esclavagiste des Amériques – dont la Caraïbe présente le modèle le plus achevé – comme le lieu de fabrication des logiques paradoxales de la modernité ou encore comme prototype d’un ensemble de caractéristiques qui constituent notre contemporanéité.

Comme nous l’affirmons dans notre présentation (http://www.fmsh.fr/fr/recherche/24268), les espaces transatlantiques sont tout à la fois ceux du choc des cultures, de la rencontre des contraires, de l’explosion des prétentions de la modernité, de la critique ininterrompue des faux universalismes. Ce sont des espaces de connexion et de circulation rompus à une confrontation intime avec l’exercice de pouvoirs les plus déshumanisants. Sur ces bases, le groupe MCTM entend construire, au cours de son travail, « un paradigme de la modernité à partir de la Caraïbe ».

Participants hors UMR :

  • Ruedi BAUR, designer, ENSAD, École nationale supérieure des Arts Décoratifs, et CIVIC-CITY, Paris
  • Vera BAUR, anthropologue et designer, CIVIC-CITY, Paris
  • Frédéric CALLENS, responsable du Service des Ressources, Musée national de l’histoire de l’immigration
  • Elsa DORLIN, philosophe, Université Paris 8
  • Esteban GONZÀLEZ JIMÉNEZ, Professeur de philosophie à l’Université Pontificale Bolivarienne de Medellin (Colombie) ; doctorant en philosophie, Université Paris 8 ; chercheur attaché au Groupe de Recherche en Études Critiques (Medellin) et à l’Institut de recherche-action « dix-milliards-humains » (Paris)
  • Paola LAVRA, anthropologue au Campus Caribéen des Arts Caribéens (CCA), chercheure associée au CNRS, Laboratoire Caribéen de Sciences Sociales (LC2S), Martinique
  • Androula MICHAEL, historienne de l’art, Université de Picardie Jules Verne, Centre de recherches en arts et esthétique (CRAE)
  • Nora PHILIPPE, chercheure associée au CNRS (UMR « Passages ») ; documentariste, Association Arts Propriations ; Fellow at the Columbia Institute for Ideas & Imagination, 2019-2020
  • Matthieu RENAULT, philosophe, Université Paris 8, LLCP
Acronyme : MCTM
Durée : depuis 2014

Coordinateur :

Christine CHIVALLON

Participants de l’UMR :

Christine CHIVALLON
Gilles-Antoine LANGLOIS
Béatrice COLLIGNON
Irène HIRT
Serge BRIFFAUD

Financement du projet :

Passages
FMSH
CESSMA (Paris-Diderot)
Financement des partenaires selon les opérations scientifiques

Site internet dédié : 

https://www.fmsh.fr/fr/recherche/24268

 

Partenaires :

 CESSMA (Paris-Diderot)
Le LLCP (Paris 8)
Civic City
Dix-milliards-humains
CCA (Campus Caribéen des Arts
L’Université d’Oxford (Kellogg College)
L’ITM (Institut du Tout-Monde)
L’AFDEC (Association francophone des études caribéennes)